🌿 Ambrosia est officiellement enregistré en tant que PSAN auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) 🇫🇷

Logo

Conseils et réponses de l'équipe Ambrosia

Les crypto-monnaies, aussi appelées monnaies virtuelles ou encore monnaies numériques, sont des actifs qui s'échangent de pair-à-pair, sans tiers de confiance (comme les banques par exemple). Elles n’ont donc pas de support physique comme la monnaie fiduciaire et ne sont pas régulées par un organe central.

Comme n'importe quelle monnaie traditionnelle, les crypto-monnaies peuvent servir à effectuer des achats, des transactions financières ou du stockage de valeur. La différence par rapport à une monnaie fiduciaire, c'est que les transactions peuvent être réalisées très rapidement, à moindre frais et dans l'anonymat le plus total grâce à la technologie de la Blockchain.

Une blockchain peut être assimilée à un grand livre comptable public qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création. Elle n'est pas dirigée par des humains ni régie par des institutions financières, mais par un logiciel open source réparti sur un réseau d'ordinateurs à travers le monde. Grâce aux technologies de cryptographie, les transactions sont par ailleurs infalsifiables et inviolables.

Si Blockchain et Bitcoin ont été construits ensemble en 2009, il existe aujourd’hui de nombreuses blockchains et crypto-monnaies associées, comme Ethereum, Solana ou encore Cardano pour les plus connues.

Créé en 2009 par un certain Satoshi Nakamoto, le bitcoin est la première et la plus connue des monnaies numériques. Que ce soit pour lutter contre le manque d’accès aux services financiers, pour se préserver contre le phénomène de création monétaire et donc d’inflation, pour accélérer les échanges tout en diminuant les frais de transaction grâce à la décentralisation… Bitcoin se présente comme une réelle transformation de notre modèle financier et bancaire.

Les stablecoins sont, comme leur nom le suggère en anglais, des crypto-monnaies stables. Leur mission est de représenter un autre actif financier, tel que le dollar (USD) ou l’euro (EUR), sur une blockchain.

La très grande majorité des stablecoins sont centralisés car ils sont émis par une société. Ainsi, pour chacun des stablecoins créés, la société émettrice doit détenir l’équivalent sous forme d’actif physique liquide pour pouvoir garantir l’échange, à tout instant, d’un stablecoin contre son équivalent physique.

La Finance Décentralisée est un écosystème où on y retrouve tous les services proposés par nos banquiers (épargne, emprunts, échanges de devises, assurances, etc.) mais sans leur intervention d’intermédiaire. L’automatisation des services est rendue possible grâce à l’informatique. Les transactions se font en crypto-monnaies et sont gérées entre ordinateurs grâce à la Blockchain. Cette technologie permet de générer des contrats que l’on peut qualifier d’auto-exécutoires. Ces contrats sont programmés de sorte qu’ils se déclenchent automatiquement sur un événement prédéterminé.

Avec déjà plus de 200 milliards de dollars de liquidités placées sur l’ensemble des protocoles, la Finance Décentralisée entend bien révolutionner la finance traditionnelle dans un futur très proche.

Les stablecoins, blockchains et protocoles de Finance Décentralisée utilisés forment un écosystème qui reste jeune et donc qui comporte des risques technologiques. Étant donné que leur mode de fonctionnement est autonome, nous ne pouvons pas les contrôler ni même être responsables de leurs potentielles failles. Il existe des risques pouvant entrainer une perte partielle ou totale de son capital.

Dès lors que vous déposez vos fonds en euros sur la Tirelire Crypto, les équipes d’Ambrosia se chargent de les convertir en stablecoins. Ces actifs sont ensuite placés sur différentes plateformes de Finance Décentralisée en fonction de critères de sécurité et de performance, dont les mécanismes de génération de valeur sont :

  • Le prêt, aussi appelé lending en anglais : stratégie consistant à prêter de la liquidité à d’autres utilisateurs du protocole contre une garantie d’au moins 100% de la valeur de l’emprunt.
  • L’apport de liquidités, soit liquidity providing en anglais : méthode reposant sur un apport de liquidités (au moins 2 stablecoins différents) afin de permettre à d’autres utilisateurs de la plateforme d’échanger des stablecoins contre d’autres.

En plus de proposer une diversification sur une multitude de supports d'investissement pour limiter au maximum le risque de perte de capital, les équipes d’Ambrosia assurent une veille quotidienne de vos positions. Notre système automatisé de surveillance des positions nous permet de réagir instantanément lorsqu'un support d'investissement n'est plus optimal.

Comment justifier les rendements élevés de la Finance Décentralisée ? Cela s’explique par de nombreux facteurs, le plus évident étant que cet écosystème ne fait pas appel à des intermédiaires. Il ne supporte donc pas les charges lourdes que connaît la finance traditionnelle comme les salaires des banquiers, le loyer de bureaux, etc.
En outre, il est possible de souscrire à un emprunt d’une manière quasi instantanée sur la Finance Décentralisée grâce à la technologie de la Blockchain. Pour ne pas devoir faire face aux longs délais et lourds process de la finance traditionnelle, les emprunteurs sont donc prêts à payer un taux d’intérêt plus élevé sur la Finance Décentralisée.

Étant donné que vos intérêts sont au centre de nos intérêts, nous ne conservons les gains générés par votre placement qu'au-delà d'une performance de 6% annuel. En deça, les équipes d'Ambrosia s'engage contractuellement à ne pas se rémunérer.
Si la performance annuelle est supérieure à 13%, l'intégralité des intérêts générés vous sont reversés. L'objectif étant de limiter notre performance afin de ne pas exposer les fonds de nos clients à davantage de risque.

Ce taux de 6% est anoncé sur une période de 3 mois, avec tacite reconduction. Dans le cas où il était revu à la hausse ou à la baisse, le client se verra notifié par mail et sur son espace client au maximum 10 jours avant la fin de chaque période de souscription.

En plus des assurances on-chain pour se protéger, Ambrosia opte pour une logique de diversification pour lisser au maximum le risque de perte de capital. Pour cela, nous respectons une politique générique de limitation du risque opérationnel pour :

Ambrosia précise que cette liste est non exhaustive et sujette à des changements. Pour cela, les experts décident lors de comités hebdomadaires l’ajout ou la suppression de stablecoins, blockchains et protocoles de Finance Décentralisée et leur ventilation.

Enfin, Ambrosia constitue au fur et à mesure de son activité un filet de sécurité : 15% des bénéfices réalisés par la societé alimente notre réserve chaque mois. Ainsi, dans le cas où notre Tirelire Crypto ferait face à une perte des fonds de nos clients, la société piochera dans cette réserve pour absorber partiellement les pertes engendrées. Ce filet de sécurité n'a donc pas vocation à garantir les fonds des clients.

Chez Ambrosia, les fonds que vous nous confiez sont liquides (sous réserve des éventuelles pertes en capital liées au placement effectué). Cela signifie que vous êtes libre de récupérer une partie ou l’ensemble de votre placement à tout moment. Sur une notification réalisée via votre espace client, vos fonds en euros vous sont transférés sur votre compte bancaire dans un délai maximum de 5 jours ouvrés.

Comment c'est possible ? Les rendements générés sur les protocoles décentralisés sont déterminés par des algorithmes qui ajustent le taux en fonction des liquidités disponibles. À titre d'exemple, dès lors qu'une plateforme connait un retrait massif de liquidités, le taux d'intérêt pour les apporteurs de liquidités se verra croitre grandement instantanément. Beaucoup d'investisseurs vont ainsi profiter de cette opportunité en déposant leur fonds sur la plateforme, ajustant alors le taux d'intérêt à la normale.

Néanmoins, dans l'hypothèse où vos fonds seraient débloqués moins de 3 mois après le dépôt initial, les intérêts générés sur la période ne pourront vous être distribués.

Ambrosia délivre un rendement pouvant aller jusqu'à 6% par an. Ce taux de 6% annuel correspond à un objectif de performance et peut être susceptible d'être modifié en fonction des conditions de marché. Ainsi, Ambrosia ne garantit pas de taux d'intérêt, ni même le capital investi.

Pour pouvoir proposer un accompagnement personnalisé pour chacun de nos clients, nous sommes dans le regret de ne pouvoir traiter les demandes des épargnants voulant placer moins de 500€ pour leur premier versement. Pour ceux voulant épargner petit à petit, des versements complémentaires en multiples de 100€ peuvent être réalisés.

Nos équipes travaillent pour réduire ce montant minimum d’investissement afin que notre Tirelire Crypto soit accessible pour tous.

Notre Tirelire Crypto n’est pas soumis à l’impôt tant que vous ne retirez pas votre argent. Ainsi, tant que vos fonds restent sur notre PEC, vous pouvez cumuler vos intérêts années après années sans être imposé.

Les gains que vous souhaitez retirer de la Tirelire Crypto ne sont pas imposables en deçà de 305 € par an. Au-delà de cette somme, la fiscalité appliquée est la flat tax. Il faut alors prévoir un prélèvement forfaitaire unique de 12,8 % auquel s'ajoutent les prélèvements sociaux de 17,2 %, soit un taux total de 30 %.

A noter que ces chiffres sont donnés à titre indicatif, sous réserve des modifications législatives éventuelles, et ne constituent en aucune façon un conseil fiscal.

Ambrosia

La Tirelire Crypto
RCS Nanterre 908 369 655, enregistrée à l'adresse : 22 rue de Billancourt, 92100 Boulogne-Billancourt.Ambrosia est enregistré en tant que Prestataire de Services sur Actifs Numériques (PSAN) auprès de l’AMF sous le numéro E2022-46.Ambrosia ne garantit pas la performance du rendement, et les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs.
Il existe un risque de perte en capital.
Newsletter mensuelle

Abonnez-vous à notre newsletter pour vous tenir informé des évolutions de la Tirelire crypto !

Pas plus d'un email par mois, c'est promis.